5

Lactofermentons !

Pour compléter la liste des recettes de base utiles pour entamer le GAPS et à la demande de plusieurs d’entre vous, je vous propose d’explorer cette technique toute simple de fermentation des légumes qu’on appelle la lactofermentation.

Le régime GAPS se concentre sur la qualité, la diversité et l’équilibre du microbiote intestinal.
Pour enrichir son alimentation de bactéries bénéfiques, les aliments probiotiques de fabrication maison sont incontournables et omniprésents, dès la phase d’introduction du régime.
Nous avons déjà abordé la préparation des yaourts sans lactose, obtenus par fermentation longue. Après quelques retours d’expérience sur mes essais de lactofermentation des légumes, il est temps de voir plus en détails cette technique avec un légume qui pourrait à lui seul résumer la grande tradition du légume fermenté : le chou et sa choucroute !

CHOUK Présa

Lire la suite

Publicités
3

Die-off zone

Histoire familiale sans doute, mais j’ai été conditionnée à penser que « mon foie » ne pouvait pas digérer la nourriture trop grasse. Et pourtant, guidée par la vague intuition que c’était peut-être plus les combinaisons d’aliments présentes dans les plats très riches qui les rendaient difficiles à digérer pour un foie en mauvais état comme le mien, j’ai tout de même voulu tenter le GAPS et aborder ce nouveau continent alimentaire baignant dans un océan de gras !

insert28

Avec précaution cependant…
Car je savais que l’un des pièges auxquels il faut s’attendre, c’est la très troublante réaction naturelle du corps lorsqu’il commence à retrouver de l’énergie pour éliminer les toxines : la réaction de die-off (aussi connue sous le nom de réaction de Herxheimer). Je parle de piège parce que cette réaction est provoquée par la mort des pathogènes qui libère une dernière fois leur charge toxique et par conséquent, les symptômes s’aggravent légèrement ; ce qui peut donner l’impression qu’on se « rend malade » alors même que c’est le processus naturel de nettoyage nécessaire à la guérison qui se met en marche. Lire la suite

Vidéo
4

Donna Gates et Dr Natasha Campbell-McBride, l’interview (vidéo)

Voici enfin l’entièreté de l’interview de Donna Gates et du Dr Natasha Campbell-McBride, traduite et sous-titrée en français.
Elles y expliquent leur travail avec les enfants autistes, selon leur méthode à chacune (BEDROK et GAPS) et partagent la même redéfinition de l’autisme en tant que manifestation critique de la toxicité dans le corps. Ces deux méthodes se rejoignent particulièrement, autant dans leurs conclusions que dans leur mise en œuvre du traitement et partagent les même résultats positifs confirmés par de longues années d’expérience. Lire la suite

1

GAPS et l’enfant autiste

L’écrasante majorité de ceux qui parlent du régime GAPS sur internet sont des parents qui ont entrepris ce changement alimentaire pour leur enfant. La plupart de ces enfants sont autistes, d’autres présentent des troubles du comportement ou de l’apprentissage au sens large du terme.
A ce titre, je suis un exemple atypique puisque je suis « mon propre patient » et que, n’étant pas maman, je n’ai pas l’occasion de me pencher sur la transposition du régime GAPS aux plus petits pour en partager l’expérience sur ces pages.
Mais la question de l’autisme infantile est beaucoup trop centrale lorsqu’on aborde le syndrome GAPS pour ne pas l’évoquer ici.

insert31

Dr Campbell-McBride n’est pas arrivée à la nutrition par hasard. Lorsque son fils, alors âgé de 3 ans, est diagnostiqué comme autiste profond, elle réalise que sa spécialité, la neurologie, ne lui suffit pas pour parvenir à comprendre et intervenir sur l’état de santé de son fils. Lire la suite