« Poop inspectooooor ??! »

Pour éviter certaines discussions jugées trop « embarrassantes », les anglais se sont dotés d’une très astucieux tableau qui leur permet d’informer les professionnels de la santé au sujet de leur transit intestinal sans avoir à rentrer trop dans les détails.
Ce tableau porte un nom, c’est l’ échelle Bristol, un outil qui a au minimum l’avantage d’éliminer un certain flou autour de la « question fécale » ! insert18
Et c’est aussi un repère visuel très utile dans le cadre du régime GAPS qui, s’il s’intéresse directement à la santé de nos intestins, s’intéresse obligatoirement à la façon dont les aliments sont digérés. Pour cela, l’un des indices les plus clairs c’est la qualité d’élimination et l’évolution des selles au fur et à mesure du programme d’introduction.
A la lecture de certains témoignages sur des forums GAPS, je constate que ça donne lieu à des situations assez cocasses (et plutôt adorables) notamment auprès des plus petits et de leurs « mamans GAPS » qui en ont fait un jeu.
Extrait choisi : « Vous savez que vous suivez le GAPS quand un de vos enfants, après être passé au petit coin, se met à vous appeler à travers toute la maison en criant « POOP INSPECTOOOOR ? » (littéralement, « Inspecteur Popo ») devant les invités ! », explique une maman.
On imagine la scène. 🙂
Voyons la suite en images !

bristool

Le tableau Bristol présente 7 types de selles différentes*, classées en fonction du temps qu’elles mettent pour traverser nos intestins : du plus long trajet avec le type 1 (constipation sévère) au plus court passage, le type 7 (diarrhée).

Les selles idéales se situent entre le type 3 et le type 4 et sont évacuées une fois par jour au moins.

Lorsqu’on entame le régime d’introduction, le but poursuivi est de calmer les irritations au niveau de la paroi intestinale et de favoriser le renouvellement cellulaire pour que celle-ci se reconstitue petit à petit, retrouve sa bonne imperméabilité ceci afin que le flot de toxines s’arrête et que tous les nutriments essentiels contenus dans l’alimentation puissent enfin être assimilés par le corps.
Il s’agit également d’apporter à l’organisme des aliments probiotiques de sources variées en augmentant progressivement les quantités.
C’est un processus qui doit s’installer dans la durée pour consolider la réparation des tissus.
A chaque étape, quelques aliments sont ajoutés à ceux consommés à l’étape qui précède. Si la diarrhée apparaît c’est que la personne n’est pas encore prête à passer à cette nouvelle étape et doit persévérer à l’étape présente.
Lorsque des selles du type 3 ou 4 apparaissent, c’est le moment de passer à l’étape suivante.
Le régime d’introduction se fait donc progressivement, par essais et réajustements et se déroule donc sur une période de temps assez variable en fonction des personnes.

* Il existe également une signature typique chez les enfants autistes qui n’est pas reprise sur ce tableau. Il s’agit de selles
volumineuses, mousseuses et glaireuses. Ce type de selles de même que la diarrhée, semblent disparaître très rapidement dès les premiers jours du début de régime d’introduction. C’est donc un excellent signe pur juger si l’enfant est prêt à tolérer les aliments probiotiques qui sont introduits graduellement dans son alimentation.

Publicités

2 réflexions sur “« Poop inspectooooor ??! »

  1. Bonjour

    Je tombe sur votre blog en faisant des recherches sur l’autisme.
    Hier lors d’une visite chez le docteur pour une rhino, le docteur me fait remarquer que ma petite fille de 3 ans tout juste est stressée et que si elle continue a ne pas parler il faudra envisager de voir un pédopsy par précaution…

    Ma fille prends son temps, c’est ce que je pensai… sauf qu’en faisant des recherches rapides sur internet, tout les symptômes sont là… aligne les objets et ses jouets plutôt que de jouer avec, prends notre main pour monter, ne parle pas, regarde trés peu dans les yeux…et d’autres choses, je vous passe les détails…

    j’ai 35 ans, je suis son papa, pour noel 2012 j’ai eu pour cadeau un diagnostique d’adénome hypophysaire énorme… j’ai fait énormément de recherches et j’ai décidé de renoncer au traitement médicamenteux pour plutôt commencer un régime… je suis convaincu que cette chose est est due a la mal bouffe.

    j’ai commencé un régime kousmine puis, comme je cherchai a perdre du poids, je l’ai arrêté pour consommer plus de fruits et légumes, j’ai perdu 17 kilos ainsi et je me sentais bien, les symptômes de l’adénome s’étaient envolés… les vacances passant par là, les bonnes résolutions se sont elles aussi envolées et j’en ai repris 10 kilos et les symptômes sont revenus… depuis c’est du n’importe quoi…

    je suis persuadé que mes problèmes et ceux de ma fille sont alimentaires !

    ma fille a été allaité par sa maman, elle allait bien jusqu’à a 1an et demi, elle parlait même !
    totote papa mam … quelques mois après l’arrêt de l’allaitement elle semblai stagner un peu, mais elle avait été tellement vite avant, et comme elle faisait ses dents, nous ne nous sommes pas inquiétés.

    j’ai regardé les six vidéos que vous avez sous-titré, instinctivement je pense que ces deux femmes ont raison… la nourriture de nos grands parents, rien de plus.

    je ne suis pas particulièrement a l’aise avec la langue anglaise aussi je me demande par ou commencer le régime, moi ce n’est pas grave mais comment commencer pour la petite ? quels aliments prendre , lesquels éviter ? il y a plusieurs phases au régime… je suis perdu… et pourtant il faut la soigner au plus vite…

    maintenant a chaque biberon, a chaque bouchée j’ai l’impression de l’empoisonner…
    j’ai besoin de concret, d’une liste de courses, de conseils pour pouvoir commencer au plus tot !

    y’a t’il un forum ou un endroit pour discuter de façon plus conviviale ?
    mon adresse mail est simple pasduraretenir arobase wanadoo point fr
    s’il vous voulez bien nous aidez … Merci d’avance.

    • Bonsoir Vincent,
      Et tout d’abord merci pour votre message ! Faire connaître l’alternative GAPS à ceux qui en ont besoin c’était mon but à la création de ce blog et je suis heureuse que vos intuitions puissent trouver écho dans ce dont je parle ici. Surtout pour une enfant si jeune qui a encore toutes les chances de son côté !
      A ma connaissance, il n’existe aucun forum qui parle du régime GAPS en francophonie… C’était une autre raison à ma démarche. (Je pensais d’ailleurs créer un groupe de discussion sur Facebook et/ou sur le site de la communauté « Colibris »)
      Et effet, si tout cela est bien lié à l’alimentation, c’est aussi véritablement une histoire de famille. Mon expérience le confirme.

      La toute première étape que vous pourriez mettre en œuvre -et elle est applicable à tous, adultes, enfants et même nourrisson au moment du passage à la nourriture solide- c’est de préparer des bouillons de viande grasse maison. Le bouillon de poulet (nécessairement biologique pour n’ajouter aucune source toxiques supplémentaire) est particulièrement facile à préparer et à digérer. Vous pourrez retrouver des indications sur sa préparation sur cette page : https://laventuregaps.wordpress.com/2014/02/03/le-gras/

      Dans un second temps, le yaourt maison (longue fermentation pour éliminer le lactose) sera très vite un allié pour introduire et soutenir la présence des bonnes bactéries dans ses intestins. Comme vous l’aurez sans doute entendu dans la vidéo, Donna Gates, quant à elle, introduit déjà quelques gouttes de jus obtenus par fermentation de légumes dans la bouche des nouveaux nés. Ce sera donc aussi un apport très doux à ajouter progressivement aux boissons et repas de votre fille. Cependant, cela demande un peu de planification pour constituer un petit stock et ne pas se retrouver à court tout de suite. Donc le yaourt me semble le plus simple à mettre en œuvre. La recette se trouve ici : https://laventuregaps.wordpress.com/2014/01/26/yaourt-maison-sans-lactose-le-mystere-devoile/

      Quant aux aliments à éviter absolument, car ils nourrissent la flore pathogène responsable de la porosité de l’intestin et donc des vagues de toxines absorbées par l’organisme, ce sont : toutes les céréales sans exception, tous les légumes féculents (pomme de terre, panais, patate douce, etc) et les haricots, les sucres (sauf le miel en petite quantité et le sucre naturellement présent dans les légumes/fruits) et de manière générale toute nourriture déjà transformée disponible dans le commerce. A l’exception du lait fermenté maison, les autres laitages sont aussi évités.

      Pour commencer vous n’aurez donc besoin que de viandes (grasses, avec les os ; et la peau dans le cas des volailles) et de légumes de bonne qualité.
      De lait (cru dans l’idéal) et de ferments si vous entamez la préparation du yaourt maison. Ainsi que d’une variété de graisses animales, de l’huile de coco vierge et de l’huile d’olive vierge (les 2 seules huiles végétales bénéfiques dans le cadre du GAPS). Bouillons, viandes (tendres du fait de la cuisson mais pourquoi pas mixées si besoin), légumes vapeur et soupes font l’essentielle du régime d’introduction pour les petits et les grands.

      Je vous souhaite de tout cœur de pouvoir mettre en place ce projet avec votre fille.
      Ce blog est aussi nouveau-né et il évoluera grâce à vos questions et à celles de tous, alors, n’hésitez pas à les poser ! Je répondrai avec plaisir dans les limites de mes connaissances et celles du droit d’auteur concernant le livre de référence.

      Très bonne soirée à vous !

      Flos Apertus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s